Electronique - Informatique parcours Systèmes Embarqués

Les Systèmes Embarqués : secteur innovant au cœur d’une révolution industrielle et sociétale.

Chapeau de graduation Sablier Mallette Affectation
Calendrier Utilisateur vérifié Étoile

FORMATION

Informations sur la formation

  • 36 étudiants par promotion
  • 3 stages dans le domaine des systèmes embarqués
  • 9 mois de stages
  • Recherche d'un 1er emploi < 2 mois
  • Semestre à l’étranger possible avec plus de 50 universités partenaires
  • Double diplôme possible avec plusieurs universités partenaires
  • Au cœur des technologies innovantes (Internet des Objets, Intelligence Artificielle, Réalité Virtuelle)
  • Projets scientifiques et techniques en partenariat avec des industriels
  • 25 % d’intervenants industriels

Descriptif de la formation

Un secteur en pleine croissance, en moins de 20 ans, les systèmes embarqués ont consacré une nouvelle ère industrielle, utilisant la miniaturisation des puces électroniques pour rendre puissants, intelligents et communicants tous les objets de notre quotidien. Avec une telle évolution, l’Internet des objets sera une révolution plus forte que celle du mobile.

Nvidia Jetson

 

Actrice de cette révolution numérique et sociétale, l’industrie des systèmes embarqués est présente dans tous les secteurs de l’économie. Un tiers du coût de fabrication d’un avion est d’ailleurs lié aux systèmes embarqués.

Elle a fait apparaître une demande croissante d’ingénieurs qualifiés, maîtrisant la diversité des contraintes propres à ces systèmes complexes et aptes à créer des solutions innovantes.

Avec une croissance de 4 % en France, les besoins en professionnels dans ce secteur concernent des entreprises de toutes tailles et de tous types d’activités telles que NetAtmo, Parrot, Withings, Devialet, Sigfox ou encore ST Microelectronics, Thales, IBM, Airbus, NXP, Google, Apple, Siemens, Bosch, Renault, PSA, Sagemcom ou Safran.

Objets intelligents, confiance numérique, transports du futur…, il devient nécessaire de développer une expertise en ingénierie des objets connectés, des systèmes critiques temps réel, et de la sécurité des systèmes embarqués.

La spécialité EI-SE prépare les ingénieurs à ces nouveaux enjeux. En 3 ans, son programme, comprenant 9 mois de stage en entreprise, traite les principaux éléments techniques et managériaux nécessaires pour rendre les objets encore plus puissants, intelligents et communicants : systèmes temps-réel embarqués critiques, sécurité, conception conjointe logiciel/matériel, modélisation des systèmes complexes, transformation des innovations en valeur économique, etc…

La formation est en partenariat avec

Laboratoires partenaires de Sorbonne Université :

  • LIP6 : Laboratoire d'Informatique de Paris 6 (CNRS-UMR 7606),  www.lip6.fr
  • ISIR : Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (CNRS-UMR 7222, INSERM-ERL U1150), www.isir.upmc.fr/
  • GEEPS : Génie électrique et électronique de Paris, www.lgep.supelec.fr/

Equipe pédagogique

L'équipe pédagogique de la spécialité EI-SE est principalement constituée d'enseignants-chercheurs du LIP6 (Laboratoire d'informatique de Paris 6), l'un des plus importants laboratoires de recherche universitaire français en informatique.

  • Responsable de la spécialité : Yann Douze
  • Responsable Année 3 : Olivier Marchetti
  • Responsable Année 4 : Roselyne Chotin-Avot
  • Responsable Année 5 : Yann Douze
  • Gestionnaire de spécialité : Jessica Anglio
  • Contact : ei-se@polytech-sorbonne.fr

POINTS FORTS

Forces de la formation

Au cœur de la première université française avec des laboratoires de recherche de renommée internationale. Portée par un écosystème fondé sur la qualité des enseignants-chercheurs, une étroite relation avec les entreprises et une large place faite à l’innovation, l’école Polytech Sorbonne combine l’ensemble des sciences qui peuvent nous permettre de faire face aux défis de demain.

Campus Pierre et Marie Curie

La spécialité Electronique-Informatique parcours Systèmes Embarqués, véritable tremplin vers l’emploi, fournit un diplôme certifié par la Commission des Titres d’ingénieurs et reconnu par des grands noms de l’industrie (Thales, PSA, Renault, Airbus).

La formation s’articule autour de nombreux enseignements expérimentaux et la réalisation de projets (40% du volume total d'enseignement). Au coeur de ce dispositif pédagogique, les projets industriels permettent aux élèves d'année 4 de réaliser en équipe un projet pour le compte d’un industriel.

La spécialité EI-SE met également en œuvre des méthodes de pédagogie active (apprentissage par problèmes, classe inversée, apprentissage par l'expérience) afin de former ses étudiants au travailler ensemble et à l'apprentissage de l'autonomie.

ADMISSION

La spécialité EI-SE recrute :

Des étudiant-e-s de la classe préparatoire intégrée du réseau Polytech (Parcours des écoles d'ingénieurs Polytech=Peip, filière générale=Peip A, et filière post PACES),

Des étudiant-e-s de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) de différentes sections : MP, PC, PSI, TSI et PT,

Des étudiant-e-s titulaires d'un DUT (GEII),

Des étudiant-e-s titulaires d'un L2 universitaire (informatique ou électronique).

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Les systèmes embarqués sont des systèmes électroniques et informatiques autonomes, souvent temps réel, spécialisés dans une tâche bien précise capables d’acquérir une donnée, de la traiter et la transmettre.

Le terme désigne aussi bien le matériel (Hardware) que le logiciel (Software) : ainsi, un ingénieur de la spécialité EI-SE va acquérir durant sa formation de solides bases dans ces deux domaines.

Les contraintes d’un système embarqué sont souvent très fortes, d'ordre spatial et énergétique mais aussi technique, puisque la sécurité et le temps de réponse des systèmes embarqués sont souvent critiques.

En sortant de la formation systèmes embarqués vous aurez donc une vision globale des systèmes électroniques, qui vous permettra d’avoir une grande agilité dans le développement d’un projet. Vous serez amené à apprendre à trouver des solutions aux problèmes suivants :

  • L'espace mémoire étant compté, il faudra apprendre à gérer l’espace dédié aux programmes et le cas échéant à utiliser ou créer des systèmes d’exploitation très légers
  • La puissance de calcul est limitée, vous apprendrez donc à optimiser vos programmes et à exploiter au mieux les possibilités d’un processeur.
  • L’autonomie énergétique : la consommation énergétique doit être la plus faible possible, vous serez donc capable de gérer toute la chaîne électronique, et de dimensionner au mieux chacun des composants du système, vous apprendrez aussi à utiliser les technologies dites de « Energy Harvesting » qui permettent d’exploiter l’énergie environnante (thermique, solaire, rayonnement des ondes, contraintes physiques...)
  • La réponse temporelle : les temps d'exécution et l'échéance temporelle d’une tâche sont précises et critiques, ainsi les systèmes embarqués doivent souvent être « temps réel » ce qui implique une gestion différente de gestion des programmes et des OS
  • Il arrive que certains de ces systèmes embarqués soient utilisés dans des contextes dits « critiques » (automobile, aéronautique, médecine) ainsi l’ingénieur en systèmes embarqués doit être capable de garantir ces systèmes à l’aide de méthodes rigoureuses de preuve et de test.
  • Les systèmes peuvent être porteurs d'informations confidentielles qu'il convient de conserver et de protéger, vous saurez donc mettre en place des algorithmes de cryptage embarqués.

La formation s’appuie sur une formation mixte électronique-informatique basée sur une approche et une méthodologie top-down permettant d’analyser un système à partir de ses fonctions et de le concevoir.

Ainsi vous devrez apprendre à penser des architectures électroniques répondant au besoin du système, vous apprendrez donc en profondeur l’architecture d’un ordinateur et celle des processeurs les plus courants dans l’embarqué comme les processeurs ARM (ARM7, ARM Cortex-M, ARM Cortex-A).

Pour avoir un panel complet de conception, vous apprendrez les concepts de base en électronique analogique et numérique et sur les langages de programmation pour la description matérielle et logicielle (VHDL, C, C++, Java, système C).

Afin de permettre aux ingénieurs d’avoir une vision globale des systèmes, la formation comprend aussi des cours sur les technologies du web (HTML, CSS, java script, node.js, Apache...) et de bases de données.

Outre la technique les ingénieurs de Polytech Sorbonne sont aussi formés à la communication, à la gestion de projet et au management. Ces enseignements sont centraux dans la formation et permettent à nos ingénieurs d’être ouverts et de s’intégrer plus facilement dans le monde de l’entreprise.

STAGES

Année 3

Découverte du monde de l'entreprise

Durée 4 semaines minimum
Année 4

Stage technique dans le domaine des systèmes embarqués

Durée 8 semaines minimum
Année 5

Stage de fin d'études 

Durée 6 mois minimum

EXEMPLES DE STAGES

Dassault Système : Esquisse 3D en réalité virtuelle

Parrot : GPS Radio Tracker

Siemens (Prague) : Development and integration of an acoustic module in a level crossing installation

Airbus Defence & Space : Création d’un logiciel de préparation de données cartographique pour un système de gestion de mission tactique

Novasys : Comparaison sur les architectures de réseaux de neurones

Music World Media : Mise en place d’un driver USB pour un microcontroleur STM32

ENTREPRISES D'ACCUEIL

Thales, PSA, Renault, Orange, Sigfox, Dassault Systèmes, Segula, Parrot, Netatmo, Nokia, Airbus Defense and Space

SECTEURS ET DÉBOUCHÉS

En quelques chiffres

96% embauchés en moins de 4 mois
72% embauchés avant le diplôme

34150 € Salaire moyen brut annuel

INTERNATIONAL

Comme pour les autres spécialités sous statut étudiant, les élèves de la spécialité EI-SE doivent valider au moins 8 semaines de mobilité internationale.

Cette ouverture à l'international peut être effectuée à l'occasion des stages d'année 3, 4 ou 5.

Elle est également encouragée à travers un semestre d'échange en année 5 avec plus de 50 universités partenaires dont l’EPFL, Polytech Montréal, ETS, Université de Singapour, etc.. ou à travers un double-diplôme avec une des universités partenaires : ETS Montréal ou l’université de Chicoutimi.

PROGRAMME

Année 1

Objectifs : Consolidation des bases en mathématique et informatique. Mise en place des connaissances spécifiques en électronique, automatique et traitement du signal. 

Programme EI-SE3

Année 2

Objectifs : Approfondissement en Electronique et Informatique pour les systèmes embarqués. Projet systèmes embarqués. Projets industriels.

Programme EI-SE4

Année 3

Objectifs : Approfondissement technique en algorithme et architecture, conception des objets connectés et logiciels spécifiques aux systèmes embarqués

Programme EI-SE5

Rejoins-nous !

  • Image retirée.
  • Image retirée.
  • Image retirée.
  • Image retirée.
  • Image retirée.
  • Image retirée.
  • Image retirée.

Site conçu et réalisé par Feel & Clic